Comment améliorer l’estime de soi de votre enfant ?

L’estime de soi est un facteur très souvent sous-estimé, mais elle se construit dès le plus jeune âge, c’est pourquoi nous devons veiller à aider les enfants à la construire. Quelques petites mesures peuvent être prises pour créer non seulement un lien fort avec les parents, mais aussi une forte estime de soi qui permettra à l’enfant de faire son chemin dans le monde.

Favoriser le lien avec les parents est certainement l’un des points clés, mais il y a d’autres éléments à prendre en compte lorsqu’on parle d’estime de soi

Il est certainement important de comprendre ce qu’il faut dire et ce qu’il faut éviter, afin de ne pas mortifier l’enfant et de favoriser son développement.

Dans cette perspective, la pesée des mots sera très importante, tout comme les actions et les réactions envers les enfants, même s’ils font des erreurs.
Essayons donc de comprendre ce que nous pouvons et ne pouvons pas faire pour renforcer l’estime de soi de nos enfants.

Quand se forme l’estime de soi et qu’est-ce que c’est ?

L’estime de soi se forme pendant l’enfance. C’est un concept très délicat qui concerne les enfants, mais qui peut aussi avoir des répercussions sur les adultes.

Très souvent, nous sommes confrontés à des situations dans lesquelles la réponse la plus simple est de dire « il a une faible estime de soi ». Cependant, nous devons comprendre pourquoi un seuil aussi bas a été créé.
Sur le profil Instagram de @informed_parent, on voit une définition très simple de l’estime de soi, qui est le jugement que je porte sur moi-même. Mais comment renforcer l’estime de soi chez nos enfants ?

Que faire pour renforcer l’estime de soi de votre enfant ?

Il est nécessaire de permettre à l’enfant de comprendre qu’il a toujours quelqu’un près de lui prêt à l’aider en cas de besoin et surtout que les défis qu’il doit relever au quotidien ne sont pas sous-estimés.

Le Dr Elena Simonetta, psychologue et psychothérapeute, explique comment les différentes composantes de la sphère relationnelle de l’enfant, comme les grands-parents, les parents, mais aussi les enseignants, doivent l’aider à grandir psychologiquement. Il est important de ne pas faire les choses à la place de l’enfant, mais de l’aider et de lui faire comprendre que nous sommes là et que nous voulons le soutenir. Comprendre les difficultés de l’enfant, l’écouter et lui faire savoir qu’il peut s’en sortir sont trois points fondamentaux qui contribuent à construire et à renforcer son estime de soi.

Ce qu’il faut éviter et ce qu’il faut améliorer dans votre relation avec vos enfants

Il est également important de montrer clairement que vous vous intéressez à ce que fait votre enfant. Il faut les stimuler pour qu’ils puissent en faire toujours plus, mais sans les juger. L’objectif est de mettre l’enfant à l’aise et de créer un environnement confortable.
Au contraire, une attitude de jugement, surtout si elle est négative, peut avoir des répercussions négatives sur l’estime de soi de l’enfant, si elle est soulignée par des mots tels que « laid » ou « mauvais ».

Il est donc juste de corriger, mais cela doit être fait de manière à ne pas juger les actions de l’enfant, mais simplement à souligner l’erreur.
Il ne faut pas non plus pousser l’enfant vers des attentes ou des objectifs trop élevés par rapport à ses capacités, car cela pourrait entraîner un sentiment d’inadéquation et la crainte de décevoir ses parents. Il est donc important de respecter leur temps.

Cet article vous a été utile? Alors partagez-le avec vos amis sur Facebook!

Sur le même sujet : 

5 phrases que vous ne devriez jamais dire à vos enfants, selon des psychologues

Les Enfants: 10 Règles Pour Les Faire Obéir Sans Crier

Publicités

Ça pourrait vous intéresser