Devenir maman à 40 ans : y a-t-il vraiment quelque chose qui ne va pas ?

Devenir maman à 40 ans

Lorsqu’il s’agit de maternité, les femmes sont inondées d’une quantité incroyable d’opinions non désirées. La vérité est que celles qui décident d’avoir des enfants le font en fonction de leurs propres sentiments et possibilités. Cependant, si la décision est prise à un âge avancé, il y aura toujours des gens qui feront la grimace. Mais qu’y a-t-il de mal ( si c’est le cas ) à devenir maman à 40 ans ?

Devenir mère : y a-t-il un âge idéal ?

Nous nous sommes toutes posées la question au moins une fois dans notre vie. La réponse, cependant, est très simple : Non !

Chaque âge présente des avantages et des inconvénients. C’est pourquoi chaque femme devrait pouvoir décider en toute tranquillité si et quand elle souhaite devenir mère.

Les principaux avantages d’être une jeune mère (entre 20 et 30 ans) sont physiques. Les règles de cette période sont généralement régulières et les chances de tomber enceinte sont assez élevées. Un corps plus jeune a également tendance à mieux supporter la grossesse et à se rétablir plus rapidement. Une fois que le bébé est né, une jeune mère peut avoir plus d’énergie pour le gérer, mais il s’agit d’une croyance basée sur de grands chiffres.

En réalité, chaque cas est unique.

Les inconvénients d’être une jeune mère concernent principalement les conditions de travail. Aujourd’hui, l’écart entre les sexes est encore la réalité dans tous les domaines et à tous les niveaux de travail. Une femme qui, lors de sa première expérience professionnelle, décide d’avoir des enfants n’aura pas la vie facile et son retour sur le marché du travail sera un véritable défi.

Qu’y a-t-il de mal à devenir maman à 40 ans ?

Étant donné qu’il n’y a pas d’âge idéal pour devenir mère, voyons quels peuvent être les avantages d’avoir des enfants plus tard dans la vie.

La quarantaine devient la nouvelle trentaine, et de plus en plus de femmes choisissent de devenir mères après 40 ans. S’il y a quelques années encore, les mères « over » étaient rares, elles deviennent aujourd’hui la normalité.

En arrivant à la fin de notre analyse, nous arrivons à l’un des points les plus critiques. La distance d’âge entre parents et enfants peut être un problème, surtout pendant une période délicate comme l’adolescence. Nous avons grandi avec le mythe de la relation mère-fils dans le style de Gilmore Girls ; mais sommes-nous sûrs que c’est la seule possible ?

Il est évident que la différence d’âge n’aide pas à certains moments, mais l’important c’est comment construire la relation avec ses enfants. La confiance, le respect et la complicité sont des ingrédients essentiels que l’on cultive dès le premier jour, quel que soit l’âge du parent.

Nous pourrions passer des mois à discuter de toutes ces actions qu’un pays devrait mettre en place pour soutenir le taux de natalité. Nous pourrions débattre pendant des heures de tous les instruments nécessaires pour soutenir les jeunes mères, mais le point central de cette discussion est et reste toujours.

Une femme devrait être autorisée à choisir ce qui lui convient le mieux, sans pression.

À vous de jouer :

Cet article vous a été utile ? Alors partagez-le avec vos amis sur Facebook !

Sur le même sujet :

Voici pourquoi nos enfants devraient faire du sport

Vivre près de la nature augmente les capacités cognitives

Publicités

Ça pourrait vous intéresser