L’arrivée d’un deuxième enfant peut faire des ravages dans la famille, mais aussi apporter de la joie. En particulier, elle peut avoir un impact émotionnel sur le premier-né, qui peut devenir jaloux du nouvel arrivant. La jalousie entre enfants est un phénomène très courant, surtout chez les jeunes enfants. Essayons de comprendre comment aider votre enfant à y faire face en suivant quelques conseils utiles.

La jalousie chez l’enfant : quelles en sont les causes ?

Plusieurs raisons peuvent conduire un enfant à devenir jaloux. Il existe généralement deux types de jalousie : la jalousie normale et la jalousie pathologique. La jalousie normale est une jalousie qui se développe en raison d’événements soudains dans la vie de l’enfant, comme l’arrivée d’un nouveau frère ou d’une nouvelle sœur dans la famille. Contrairement à la jalousie normale, l’autre type de jalousie n’a pas tendance à se dissiper avec le temps et peut se transformer en une véritable concurrence

La base de la jalousie chez les enfants est la présence d’un nouveau membre dans la famille qui a besoin de plus de soins et d’attention de la part de ses parents. L’enfant se sent négligé et cela peut entraîner des régressions comportementales, comme le fait de recommencer à faire pipi au lit alors qu’il ne l’a pas fait depuis un certain temps.

Comment aider l’enfant à surmonter la jalousie

Il faut faire comprendre à l’enfant que ce n’est qu’une phase temporaire et essayer de l’impliquer le plus possible dans les soins du nouvel arrivant, sans s’inquiéter s’il ne veut pas participer. Il faut respecter son temps. Il est également important de le faire remarquer s’il se comporte mal avec le plus jeune, mais ne montez jamais trop le ton, gardez votre voix ferme et faites-lui comprendre où il se trompe. Dans le cas d’actions violentes, comme essayer de frapper ou de déplacer le lit, vous devez tenir fermement ses mains et lui expliquer clairement ce qu’il a fait de mal.
Essayez de faire comprendre à l’enfant que vous n’êtes pas en colère contre lui, mais que certains comportements ne doivent pas être autorisés.

L’important est d’essayer de trouver des situations dans lesquelles l’enfant peut se sentir plus âgé que le nouveau venu dans la maison, par exemple en jouant dehors avec les parents pendant que le petit enfant est confié aux grands-parents. Dans ce cas, l’enfant se sentira non seulement plus valorisé, mais aussi plus grand au sein de la famille.

Que faire ou ne pas faire dans le cas d’un enfant jaloux ?

Il faut se rappeler qu’un enfant qui est jaloux ne vit certainement pas bien la période dans laquelle il se trouve. Pour cette raison, il est important de ne pas accuser l’enfant d’avoir fait certains gestes, mais de lui faire comprendre fermement les choses.
Il faut éviter toute forme de confrontation avec le petit enfant pour ne pas augmenter sa jalousie et différencier les activités des deux, en trouvant ce qui leur convient le mieux. Les récompenses doivent également être différenciées : ne donnez pas à tout le monde la même chose, mais choisissez pour chaque enfant ce qui lui convient le mieux, en fonction de ses goûts. Il est également important de donner des règles et de définir des espaces, sans laisser les querelles se produire une fois qu’ils ont grandi sans pouvoir trouver un accord : envoyer les enfants dans leur chambre pour se calmer peut être une bonne solution.

Cet article vous a été utile? Alors partagez-le avec vos amis sur Facebook!

Sur le même sujet : 

Comment améliorer l’estime de soi de votre enfant ?

5 phrases que vous ne devriez jamais dire à vos enfants, selon des psychologues