Lady Diana : 25 ans après sa mort, elle reste la princesse du peuple

Lady Diana

Aujourd’hui encore, 25 ans après sa mort, son charme et son histoire enchantent tous. Diana Spencer est la princesse la plus aimée de l’histoire moderne, celle qui a révolutionné le rôle de la princesse, la rapprochant du peuple comme personne n’avait jamais osé le faire. L’effet Diana n’a pas encore épuisé son pouvoir et, selon toute vraisemblance, on parlera encore d’elle pendant très longtemps.

Lady D : la princesse qui a humanisé la couronne

Lady Diana reste l’un des personnages les plus connus et les plus aimés de l’histoire de notre temps. Sa réputation a dépassé les frontières de l’Angleterre.

Diana Spencer a en effet réussi à s’imposer comme aucune autre princesse ne l’avait fait auparavant grâce à son caractère ; à la fois fort et simple, fragile et lunatique, glamour et humain.

Des révolutions, à Buckingham Palace, elle en a apporté beaucoup. Elle a été la première à montrer le côté le plus spontané de la maternité. Si elle avait pu vivre l’ère des réseaux sociaux, elle en serait certainement la reine. Après tout, son ascendant est facile à trouver dans l’attitude de nombreux influenceuses connues.

Un projet, celui d’humaniser la couronne et de réduire la distance entre la monarchie et le peuple, étudié dans les moindres détails.

Lady Diana était très intéressée par sa courbe de popularité. Elle lisait tous les articles qui lui étaient consacrés et était toujours prête à entretenir des relations amicales avec la presse et les photographes qui la suivaient de près.

L’engagement humanitaire de Lady Diana

La célébrité de Lady Diana, cependant, n’a pas été façonnée. Elle est entrée dans le cœur de son peuple et du monde entier, précisément parce que ce qu’elle a montré était exactement ce qu’elle était. Une personne honnête et généreuse.

Tout au long de sa vie, elle a été engagée activement dans la défense de diverses causes sociales.

Tous les membres de la famille royale visitent parfois des écoles et des orphelinats ; elle seule a rencontré Mère Teresa de Calcutta et serré la main de malades du sida. Chaque action a été menée avec un objectif unique. Elle croyait en ce qu’elle faisait et était capable de compatir à la souffrance des plus faibles. Une qualité reprise par son plus jeune fils Harry, qui la poursuit aujourd’hui avec son épouse Meghan.

Diana, icône de style

La relation particulière de la princesse avec la mode a fait d’elle une icône de la culture pop.

Diana a imposé son style dans le monde entier ; à tel point qu’aujourd’hui encore, ses tenues sont copiées par tous, à commencer par ses belles-filles Kate et Meghan.

Les couleurs vives, ses pulls, ses tailleurs et sa colossale robe de mariage. Elle a inventé le street style et l’athleisure. Ses robes sont restées dans l’histoire, tout comme son association avec Gianni Versace, alors le designer le plus célèbre du monde. Tout ce que Diana a porté est devenu un objet de culte ; aujourd’hui encore, on retrouve des références à son look dans les tenues de nombreuses autres stars.

Le terrible accident du 31 août 1997

La mort violente et soudaine de Lady Diana a énormément contribué à son mythe. Dans la nuit du 30 au 31 août 1997, la Mercedes S280 dans laquelle voyageaient Diana et son fiancé s’est écrasée contre le 13e pilier du tunnel du Pont de l’Alma à Paris. Dodi et le chauffeur sont morts immédiatement tandis que la princesse était encore en vie à l’arrivée des secours. À 4 heures du matin, cependant, suite aux nombreuses blessures internes subies lors du terrible impact, Lady Diana est également déclarée morte.

Elle n’avait que 36 ans et les jours qui ont suivi ont été un moment historique. Impossible de ne pas se souvenir des images montrant le tapis de fleurs déposé devant Buckingham Palace, les larmes des citoyens, l’incrédulité de toutes les personnalités les plus célèbres de l’époque. Environ 2,5 milliards de personnes ont suivi les cérémonies funéraires de Diana en direct à la télévision.

La dynamique de l’incident n’a jamais été complètement clarifiée. Vingt-cinq ans plus tard, d’innombrables théories ont été envisagées. On a parlé d’un manque de signaux routiers, de problèmes avec la voiture, d’alcool et de drogues trouvés dans le sang du chauffeur.

De nombreuses théories complotistes ont également avancé que le meurtre de Diana Spencer avait été planifié par les services secrets pour protéger la couronne britannique.

À vous de jouer…

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur Facebook !

Sur le même sujet :

Couple : comment affronter les sujets facheux

La vraie vie commence après 40 ans

Publicités

Ça pourrait vous intéresser