L’arrosage des plantes est un facteur extrêmement crucial. Une bonne quantité d’eau permet aux plantes de se développer au mieux parmi toutes les phases de croissance : si elles reçoivent trop d’eau, elles peuvent subit des dommages au niveau des racines mais aussi au niveau de la tige et des feuilles.

D’un autre côté, si elles reçoivent peu d’eau elles risquent de se dessécher et mourir en peu de temps. Durant nos périodes d’absence, le risque de mal faire et de les faire mourir est encore plus élevé.

Les plantes continuent à avoir besoin de leur première source de vie, et à moins que vos proches ne puissent venir chez vous les arroser, un système malin et économique pour vous remplacer est nécessaire.

Voilà donc quelques techniques géniales pour « abreuver » les plantes sans gaspiller trop d’eau. Ces solutions permettent de ne pas irriguer manuellement vos plantes en pots ou non, jardin compris, pendant des jours, permettant ainsi de partir en vacances ou de vos absenter pendant un weekend, sans devoir demander à vos voisins et amis de les arroser.

Découvrons ensemble les techniques à impact zéro pour arroser vos plantes.

1) Comment cela fonctionne

Cela peut sembler une manœuvre compliquée, en réalité il suffit de moins de 5 minutes pour placer chaque dispositif d’arrosage. La première étape consiste à se procurer des bouteilles en plastique de deux tailles différentes : des bouteilles d’un demi-litre et d’un litre et demi peuvent être couplées : plus les conteneurs sont grands, plus la charge d’eau durera. Selon vous exigences, procurez-vous des bouteilles en plastique de différentes mesures et suivez les instructions pour obtenir votre système d’arrosage sans coût et sans impact.

2) La construction du réservoir

Prenez la plus petite bouteille en plastique et coupez-le en deux, pour obtenir une espèce de gobelet en plastique. Faites un trou pour l’enterrer jusqu’au bord et remplissez-le d’eau. Maintenant prenez la plus grosse bouteille d’eau en plastique et coupez-la aussi en deux. Positionnez ensuite la plus grande bouteille, renversé sur le plus petit récipient, de sorte que vous obteniez comme un grand couvercle. Votre système d’irrigation sera maintenant complet et fonctionnera automatiquement : plus il y aura de soleil et plus vos plantes seront arrosées.
L’eau se réchauffe et s’évapore, mais la vapeur, au lieu de s’en aller, remonte le long du couvercle en plastique et condense et tombe sur le sol, en mouillant la terre en fonction de la chaleur reçue.

3) Les avantages de ce système d’irrigation

Ce système d’irrigation (mais ce n’est pas le seul, dans les prochaines pages vous en trouverez d’autres !) est complètement automatique et gratuit et il est beaucoup plus efficace que n’importe quelle autre méthode. Voici les raisons de sa très bonne qualité ! Plus le climat est chaud et ensoleillé, plus les plantes auront soif …Et plus de vapeur sera émise pour les arroser, tout sera proportionné sans ne jamais devoir intervenir. Chaque goutte tombera directement sur le sol sans être envoyée sur les pots, filets, mais en finissant toujours par tomber à quelques centimètres des racines. Vous pouvez aussi recycler et utiliser vos pots en verre, vases, etc…

4) Un tapis filtrant

Si vous avez beaucoup de plantes en pot chez vous vous pouvez utiliser une autre méthode très simple. Il suffira d’étendre un petit tapis sous les plantes sur une surface plate. Une partie du tissu devra tremper dans une bassine pleine d’eau que vous devrez positionner à un niveau inférieur par rapport aux plantes. De cette façon l’eau remontera dans le terrain et arrosera les plantes.

5) Siphon communicant

Une autre méthode très efficace pour arroser vos plantes en pots pendant que vous êtes en vacances est celle du siphon communiquant. Pour le réaliser vous devez vous procurer une bouteille, si vous n’avez qu’une plante à arroser, ou un récipient plus grand s’il y en a davantage, et des longues bandes en tapis filtrant ou en laine tressée. Une extrémité de la bande sera placée sur le fond du seau ou de la bouteille et l’autre extrémité sera enterrée 2/3 cm sous le terreau du pot, humidifiez bien chaque bande avant de la placer. Le récipient avec l’eau devra être mis un peu plus en haut par rapport au pots.

6) Bouteille renversée

Pour un séjour de 7 jours au maximum, il suffira de remplir des bouteilles d’eau en plastique, ½ litre suffit si votre plante est petite et un litre et demi si elle est plus grande. Après avoir rempli la bouteille d’eau, trouez le bouchon avec plein de petits trous, renversez-la dans le pot avec le bouchon planté dans la terre et votre plante ne mourra pas de soif. De cette manière l’eau descendra peu à peu sans trop mouiller la terre.

7) Alternatives à la bouteille renversée

Avant tout, vous devrez connaître les exigences des différentes variétés que vous avez chez vous. Par exemple : les fougères sont des plantes qui demandent de grandes quantités d’eau, les orchidées détestent la stagnation et pour les plantes grasses il suffira de les arroser avant le départ. En fonction de cela, il sera facile de bien vous en occuper avec quelques astuces DIY. Jusqu’à 3-4 jours, les plantes arrosées en abondance et qui sont sur le balcon résisteront pendant vos vacances. Cependant, si vous passez plus de temps en vacances, il est préférable de préparer une soucoupe sous-pot avec une couche de cailloux ou de gravier d’environ 5 cm, et en versant un peu d’eau.

8) Arroser les plantes quand vous êtes en vacances

Lorsque vous partez en vacances, vous qui aimez vos plantes et qui en avez beaucoup chez vous rencontrez le même problème : qui les arrosera pendant leur absence ? Si personne ne peut vous aider, ne vous inquiétez pas, vous allez trouver vous-mêmes une solution ! Suivez ces quelques astuces DIY et à votre retour vos plantes seront saines et sauves.

9) Il suffit de les arroser abondamment

S’il s’agit de courtes vacances comme un week-end, alors vous avez de la chance. Un arrosage abondant suffira et vos plantes seront toujours vivantes à votre retour. De plus, il est important de trouver un endroit de la maison où vous laisserez vos plantes pendant la période de votre absence. Choisissez un endroit qui n’est pas totalement dans l’obscurité, mais où une légère illumination soit présente. Par exemple, vous pourriez placer vos plantes près d’une fenêtre avec les volets ou les stores ouverts.
N’oubliez pas de laisser près des pots des bassines pleines d’eau, de façon que l’évaporation de l’eau puisse créer un micro climat humide, vital pour les plantes.

10) Le principe du siphon communicant

Si vous prévoyez de rester plus de 7 jours en vacances, alors il faudra suivre quelques précautions particulières. Par la méthode du siphon communicant vous pourrez vous construire un système d’irrigation DIY simple. Prenez une bouteille grande pour chaque plante ou un seau si vous avez plusieurs plantes à arroser. Placez-les près des plantes mais à une hauteur supérieure à celle des pots, d’au moins 10 cm. Prenez maintenant des bandes de laines tressées ou des bandes de natte filtrantes en vente en jardineries, de telle façon qu’une extrémité reste au fond du seau et l’autre dans la terre de votre plante pour environ 2/3 cm de profondeur. Avant de réaliser cette opération, humidifiez le tissu. Si le pot est assez grand, alors placez plusieurs bandes par pot.

11) La méthode du tapis filtrant

Ce système aussi doit être utilisé quand vous ne pouvez pas vous occuper de vos plantes pendant plus de 7 jours. Achetez un tapis filtrant, vendu en jardineries. Préparez une bassine et remplissez-la d’eau. Prenez maintenant le tapis, arrosez-le selon les niveaux qui sont indiqués sur les instructions, et placez-le sur une surface plate comme l’évier de la cuisine par exemple. Une partie du tapis sera immergé dans la bassine qui devra en revanche se trouver obligatoirement à un niveau inférieur par rapport au pot de la plante à arroser. L’autre extrémité du tapis se trouvera directement sous le vase. L’eau, de cette façon, remontera par capillarité dans la terre et arrosera vos plantes.

12) Gel et système d’arrosage du goutte à goutte

Pour des vacances beaucoup plus longues, préférez des gels qui relâchent graduellement de l’eau, une fois placés dans la terre de la plante, ou dans un système goutte à goutte. Ce dernier est utile au cas où vous ayez une terrasse ou de nombreuses plantes à arroser, car il est temporisé et permet de ne pas gaspiller trop d’eau.

13) Comment réanimer les plantes qui ont séché

Avec l’arrivée des fortes chaleurs et des températures bouillantes, il peut arriver que les plantes ne se sèchent de façon presque irréparable. Avant de les jeter, contrôlez toujours l’état des racines. De cette façon vous saurez si vous pourrez sauver votre plante ou non.

Après un coup de chaud, réhydrater les plantes ne sera pas une entreprise impossible. De quoi avez-vous besoin pour les réanimer ? Très simple, une heure de temps libre et une bassine avec de l’eau. Toutefois, avant de tenter quoi que ce soit, contrôlez bien l’état des racines : si elles sont encore fermes, ça vaudra le coup de les réanimer.

14) Percer la terre et tremper la plante dans une bassine

Quand la terre devient très sèche, il faut la réhydrater avec beaucoup d’attention et de patience. Un arrosage rapide et abondant créerait seulement de la stagnation au fond et la plante ne pourrait pas être intégralement arrosée. Ce qu’il faut faire afin de ramener les racines et la terre à un niveau d’humidité approprié est vraiment simple. Il suffit de percer le terreau compact, en faisant attention de ne pas abîmer les racines, et placer la plante avec le pot dans une bassine remplie d’eau. Après une heure, elle sera de nouveau réhydratée correctement.

15) Couper les parties sèches et vaporiser les vertes

Après avoir extrait la plante de la bassine, évacuez l’excès d’eau. De plus, il sera important de couper toutes les parties sèches. Les feuilles, les branches et les fleurs morts devront être enlevés de façon que la plante puisse complètement se régénérer. Pour terminer le traitement hydratant de vos plantes souvenez-vous de vaporiser la couronne verte avec de l’eau distillée ou pluviale. Évitez ensuite de positionner l’arbuste trop au soleil. Mieux vaut la placer dans un endroit frais et ombragé en attendant qu’elle renaisse.

À vous de jouer…

Cet article vous a été utile? N’hésitez pas à le partager avec vos amis sur Facebook

Sur le même sujet :

Créer un jardin zen miniature : relaxez-vous avec le DIY

Fleurs et Plantes: Comment Choisir la Bonne Terre