Ma passion pour le jardinage a souvent été mise à l’épreuve à cause d’elles, les orchidées. J’ai toujours rêvé d’avoir des centaines d’orchidées sur ma véranda ou dans mon salon, belles, élégantes et fleuries. J’admets que j’ai beaucoup lutté pour les maintenir en vie pendant longtemps.

Le plus dur pour moi a toujours été de les faire fleurir le plus longtemps possible et de faire pousser de nouveaux bourgeons.

Je sais que, comme moi, vous aimez ces plantes et que vous vous énervez lorsque, ponctuellement, le feuillage commence à perdre son éclat et que la plante commence à dépérir. Mais je n’ai pas perdu espoir ! Après avoir découvert des astuces simples et efficaces, j’ai changé d’avis ! Il est possible de faire refleurir une orchidée, il suffit de savoir comment !

Dans la suite, je vais vous expliquer comment j’ai réussi à prendre soin des orchidées.

De l’eau et des engrais

Une excellente astuce qui m’a permis de faire refleurir mes orchidées est de leur donner un engrais liquide tous les 15 jours. Il doit nécessairement être riche en phosphore et en potassium. Par contre, pendant la période de floraison, j’ai arrêté d’utiliser des engrais et j’ai réduit la fréquence d’arrosage de mes orchidées.

Comment j’arrose mes orchidées

En parlant d’eau, je vous suggère d’utiliser la technique qui consiste à immerger le pot dans une bassine d’eau. Veillez à ce que le fond du pot soit troué et laissez la plante tremper dans de l’eau tiède pendant environ une demi-heure. Ensuite, il faut vider le pot et le remettre à sa place. Moi, je fais cela tous les 10 jours.

Exposer les orchidées à la lumière

La lumière du soleil d’automne est essentielle pour que les orchidées s’épanouissent. En fait, en cette saison, les rayons ne sont pas trop chauds et ils ne brulent pas les feuilles de la plante, mais ils sont utiles pour lui fournir toute la lumière dont elle a besoin. C’est moment idéal où je place mes orchidées à l’extérieur de ma maison, en plein soleil.

Éviter les sources de chaleur

Au début, j’étais un peu sceptique, mais le changement de température, contrairement à l’opinion courante, ne tuera pas votre orchidée. Moi, quand j’ai vu la floraison et les nouvelles tiges, j’ai changé d’avis ! Au début de l’automne, lorsque les températures journalières atteignent 15 degrés, je mets mes orchidées sur le balcon pour la journée. Puis, à la tombée de la nuit, je les remets à l’intérieur. Je fais cela pendant environ une quinzaine de jour.

Faites attention à la température ambiante

Surtout ne placez jamais vos orchidées à proximité de sources de chaleur. Vos plantes doivent être placées loin des radiateurs ou des sources de chaleur. Enfin, si la température dans votre maison, comme la mienne, est supérieure à 20 degrés, je vous conseille de conserver vos orchidées dans des pièces plus fraîches, comme les cages d’escalier ou les rebords des fenêtres.

Comment bien tailler

La taille, avant que je ne découvre ces simples conseils, était mon point faible. Il y a certaines périodes où les orchidées sont sans fleurs. Que faire ? La taille, effectuée d’une certaine manière, peut aider l’orchidée à produire de nouveaux bourgeons plus facilement et plus rapidement. Tout ce que j’avais à faire était de raccourcir la tige, en la coupant avec de simples ciseaux, au moins 1 centimètre au-dessus du « nœud » le plus élevé (ces petits points le long de la tige).

Nettoyer les feuilles

Cela peut sembler banal mais les orchidées sont des plantes délicates et, en tant que telles, elles doivent être soignées de toutes les façons possibles. Ce que je fais, c’est nettoyer les feuilles avec un chiffon en utilisant de l’eau distillée et quelques gouttes de vinaigre ou de citron. Je suggère également l’utilisation de boules de coton trempées dans du lait et de l’eau.

Le choix du pot

Le choix du bon pot m’a beaucoup aidé à maintenir mon orchidée en pleine croissance. J’ai acheté un pot solide et transparent pour que la plante ait un accès total à la lumière. Il est également préférable qu’il ait une double paroi qui maintient la température plus stable afin d’éviter les fluctuations de température.

L’importance de l’humidité

La plupart des orchidées qui peuvent être cultivées dans un appartement sont d’origines tropicales, elles sont donc adaptées au climat chaud et humide des tropiques. Mon appartement est toujours sec en hiver, mais il y a une solution ! Je vaporise souvent les feuilles de mes orchidées avec de l’eau déminéralisée. Cela a permis à mes orchidées d’être exposées à une forte humidité ambiante. Pendant les chauds mois d’été, chez moi, il y a souvent un faible taux d’humidité. J’ai donc surmonté ce problème en plaçant un humidificateur près de mes orchidées. Faites de même pour les vôtres !

Attention à la couleur des feuilles

Je ne faisais pas beaucoup attention à la couleur des feuilles de mon orchidée avant, mais j’ai découvert qu’elle est d’une importance cruciale ! Si elles jaunissent ou sont couvertes de mouchetures, la plante est trop exposée au soleil. Si elles prennent une couleur qui a tendance à être trop vert foncé, c’est qu’elles ne sont pas assez exposées au soleil.

À vous de jouer…

Avez-vous aimé notre article? Partagez-le avec vos amis sur Facebook!

Sur le même sujet :

Comment Faire Pousser Des Roses en Pots et Quelles Variétés Choisir

7 choses à faire pour sauver nos plantes préférées d’une mort certaine