Bien souvent, vivre en ville est nécessaire et nous sommes obligés de renoncer à certaines petites joies comme cultiver nous-mêmes nos légumes et avoir la satisfaction de faire notre petite cueillette.

En réalité cette affirmation est complètement fausse, si vous avez un balcon. Dans cet article, vous verrez qu’il n’y a pas besoin d’avoir un jardin pour cultiver un petit potager. Un simple balcon suffit pour faire pousser et ramasser ses légumes. Surtout qu’un potager c’est bien plus qu’un simple bout de terre où l’on plante nos légumes. C’est un espace où le temps s’arrête, où la nature reprend le dessus. Le plaisir de voir pousser ses légumes et de les manger n’a pas de prix.

Ce ne sera certainement pas possible de reproduire un jardin entier, mais nous vous assurons que votre balcon pourrait vous offrir facilement toutes les plantes aromatiques dont vous avez besoin et bien plus encore.

Nous vous présentons 8 conseils qui vous aideront à faire de votre balcon un potager où la nature est reine.

1. Le choix des plantes est crucial

Avant tout, renseignez-vous sur les plantes ou les légumes qui peuvent être plantés dans des pots. Vous pourrez avoir la joie de cueillir quelques tomates, par exemple, pour vos repas d’été.
Vous devez ensuite tenir compte du climat de votre ville, qui est également très important.

2. La terre

Une autre chose difficile est de reproduire sur votre balcon la terre d’un vrai jardin, qui est riche d’éléments nutritifs. Vous devrez donc compenser cette lacune en choisissant le terreau et des engrais riches en minéraux qui s’adaptent également aux plantes que vous aurez choisies. Quand votre plantation sera finie, ajoutez au-dessus de la terre, afin de la protéger de l’air, une pellicule de composte, quelques morceaux d’écorce ou un peu de foin.

3. Planter plusieurs bulbes

Nous vous conseillons de placer plusieurs bulbes dans chacun de vos pots. Vous pouvez même choisir différentes qualités de plantes ou de fleurs qui fleuriront les unes après les autres, prolongeant ainsi votre plaisir. De plus, ces mélanges enrichiront votre terre. Cette méthode vous aidera à gagner du temps et de la place durant toute l’année. N’oubliez surtout pas de faire une liste de tout ce que vous avez planté, avec la date de chaque plantation, afin d’être prêts pour les jours de cueillette! Nous vous conseillons également d’écrire sur chaque pot ce qu’il contient, peut-être sur des jolies étiquettes faites maison.

4. La course du soleil

Observez, avant toute autre chose, la course du soleil sur votre balcon. Vous pourrez ainsi placer dans les angles les plus ensoleillés, les plantes qui ont un besoin direct de soleil et de chaleur. Au contraire, les plantes originaires des forêts et des sous-bois devront être placées dans les angles les plus ombragés de vos balcons. Si, par hasard, l’ombre est insuffisante sur votre balcon, il faudra la créer, en fabriquant, par exemple, un petit paravent, ou bien renoncer à planter ces espèces qui ne supporteraient absolument pas le plein soleil tout au long de la journée.

5. Ne pas éloigner les pots

Ne commettez pas l’erreur de placer vos pots tout autour du balcon, éloignés les uns des autres, mais au contraire, il vaut mieux les rassembler tous ensemble. Vous pourrez réduire l’arrosage, car vos pots conserveront ainsi leur humidité et la terre restera bien fraîche.

6. Les pollinisateurs

Sur votre balcon, notre conseil est de ne pas oublier certaines plantes (comme la lavande, par exemple) qui attirent les abeilles et les papillons. Vous créerez ainsi un petit écosystème personnel, où vous verrez les abeilles et les papillons polliniser vos plantes et il vous semblera d’être dans un petit angle de paradis.

7. Les herbes aromatiques

Dans votre mini-jardin, les herbes aromatiques ne peuvent pas manquer : persil, ciboulette, menthe, basilic et etc. Elles sont indispensables à pour donner du goût à vos plats. De plus, elles poussent très facilement dans les pots et sur les balcons. Plantez-les d’abord dans des petits récipients. Le plaisir de les voir pousser si rapidement vous poussera à les replanter dans des pots plus grands et d’augmenter ainsi votre production.

8. Jardin vertical 

Dans le cas où votre balcon serait trop étroit pour y placer un grand nombre de pots, pas de panique! Il existe encore une très astucieuse possibilité pour ne pas renoncer à votre rêve : la plantation verticale, « le mur végétal suspendu » que vous trouverez très facilement dans tous les magasins de jardinage ou sur Internet. Placez-le contre le mur de vos balcons puis plantez-y des fleurs et vos herbes aromatiques.

Cet article vous a été utile? N’hésitez pas à le partager avec vos amis sur Facebook

Sur le même sujet :

Comment Cultiver de l’Ail Sur Son Balcon : 4 Conseils

11 astuces pour que vos tomates poussent parfaitement