Coriandre

Il y a ceux qui l’adorent et ceux qui la détestent, mais si vous aimez la cuisine ethnique, cette épice est un must parmi les herbes aromatiques. Facile à gérer aussi bien en pleine terre qu’en pot, voici comment cultiver la coriandre à la maison.

Comment cultiver la coriandre

La coriandre est une épice qui ressemble beaucoup au persil, mais qui est d’origine orientale. Malgré cela, elle pousse abondamment même sous nos latitudes. Il n’est pas nécessaire de disposer de grands espaces pour la cultiver ; vous pouvez donc la planter dans un coin de la planche à épices ou dans un pot.

Si vous décidez de cultiver la coriandre à partir de graines, le meilleur moment pour les planter est entre mars et mai. Mais si vous l’achetez sous forme de plante, vous pouvez la placer dans un pot ou dans le sol quand vous le souhaitez ; exception faite pour les mois les plus froids. La seule exigence est que le sol soit bien ameubli et affiné, et mélangé à du compost. Le sol doit toujours être légèrement humide, mais jamais engorgé.

La caractéristique particulière de cette plante est que l’on peut utiliser aussi bien ses feuilles fraîches que ses graines séchées.

Advertisement

L’utilisation que vous comptez en faire détermine son exposition au soleil. Si ce qui vous intéresse, ce sont les feuilles, mieux vaut une demi-ombre. Si, par contre, vous voulez utiliser juste les graines, la plein lumière est idéale.

Comment utiliser cette plante

La coriandre est une plante ancienne. Riche en minéraux tels que le potassium, le fer, le calcium et le phosphore, elle contient également des caroténoïdes, des vitamines A, C et K. Elle combat l’action des radicaux libres et les dommages du vieillissement précoce. Elle protège le cœur, aide à contrôler la pression artérielle et stimule la réaction du système immunitaire.

Ces incroyables qualités nutritionnelles font de la coriandre une excellente alliée dans la cuisine. Les feuilles fraîches, hachées au couteau, peuvent être ajoutées aux plats ethniques, mais aussi aux salades et aux plats de la cuisine maison.

Pour les cueillir, comme pour le persil, il suffit de couper la quantité nécessaire, en veillant à ne pas trop endommager la plante pour qu’elle puisse continuer à pousser. Quant aux graines, en revanche, leur goût rappelle celui des agrumes. Réduites en poudre, les graines de coriandre font partie du mélange d’épices qui compose le curry ; mais, là encore, elles peuvent être utilisées pour enrichir boulettes de viande et rôtis. Il faut collecter les graines de coriandre à la fin de l’été, lorsque les branches sont mûres et que les feuilles commencent à virer au jaune.

Il est nécessaire de couper la plante (ou la déraciner) et de la laisser sécher pendant quelques jours dans un endroit frais et sec. Une fois séchées, stockez les graines et utilisez-les en grains ou broyées.

À vous de jouer…

Cette recette vous a plu ? Alors n’hésitez pas à la partager avec vos amis sur Facebook

Sur le même sujet :

Poulet à la coriandre et citron vert : découvrez cette recette formidable

Les épices ayant des effets bénéfiques sur l’organisme : les 10 meilleures