Tout le monde n’a pas la main verte et, en matière de jardinage, il faut avoir des connaissances de base et une bonne dose de patience.

Prendre soin des plantes, du potager et du jardin demande de l’engagement, du dévouement et beaucoup d’attention, mais aussi un peu d’ingéniosité. On peut obtenir les mêmes bons résultats avec les techniques de jardinage traditionnelles qu’avec les méthodes alternatives naturelles et imaginatives.

Il n’est plus nécessaire d’acheter mille produits différents ou de se donner la peine d’empêcher les escargots de manger votre salade, car des méthodes simples et efficaces utilisant des objets que vous avez déjà à la maison font toute la différence !

Découvrons ensemble 9 techniques brillantes et alternatives de jardinage domestique.

1) Œuf cru

Cela peut sembler bizarre pour beaucoup, mais un œuf cru peut agir comme un engrais naturel lorsqu’il est placé dans un pot rempli de terre. Son effet se fait sentir dès qu’il commence à se décomposer. Les coquilles d’œuf seules sont également bonnes pour le même usage et peuvent aussi agir comme un excellent pesticide naturel. Il suffit de les briser en morceaux et de les placer aux racines des plantes pour favoriser leur croissance. Leur action antiparasitaire éloigne les limaces, les chenilles et tous les vers qui pourraient attaquer les feuilles.

Advertisement

2) Papier toilette ou fourchettes en plastique

Avez-vous déjà pensé ou essayé d’utiliser du papier toilette comme pot pour planter des graines ? Ou des fourchettes en plastique plantées dans le sol pour éloigner les petits animaux qui peuplent nos jardins ?

Advertisement

3) Roses et pommes de terre

Planter une rose dans une pomme de terre est également possible et utile ! À l’aide d’un tournevis ou d’un clou propre, il suffit de faire un trou dans une pomme de terre et d’y insérer un brin de rose, puis d’enterrer la pomme de terre dans un sol humide. Les brins commenceront à germer après quelques jours seulement.

Advertisement

4) Piment

Une autre méthode de jardinage inhabituelle mais tout aussi efficace est offerte par les piments, qui agissent à la fois comme un engrais et un pesticide naturels grâce à une substance appelée capsaïcine. Deux grammes de poudre de piment dissous dans un litre d’eau suffisent à guérir les plantes de certaines maladies. L’eau de cuisson des légumes, en revanche, peut être utilisée comme un tonique pour les plantes, car elle est riche en sels minéraux et autres nutriments. Pour l’utiliser, il est toutefois important qu’il ne soit pas salé et qu’il ait été conservé dans un récipient bien fermé dans un endroit sec.

Advertisement

5) Yaourt périmé

Cela peut paraître étrange, mais il est possible de réutiliser les yaourts périmés pour fertiliser les plantes. Vous pourrez ainsi les soigner sans frais et sans utiliser de produits chimiques. Versez un pot de yaourt dans un arrosoir et diluez-le avec de l’eau. Ensuite, remuez et arrosez les plantes. Et voilà, elles seront saines et luxuriantes !

Advertisement

6) Propolis

La propolis est l’un des éléments les plus précieux et les plus appropriés pour soigner les plantes, notamment les plantes d’intérieur. Il peut être utilisé dans une solution aqueuse ou hydro-alcoolique. La solution alcoolisée aide les plantes à se défendre et à se guérir en cas de taille ou de conditions climatiques particulières. Dissoudre environ 20 grammes d’une solution aqueuse ou alcoolisée dans 1 litre d’eau. Vaporisez le mélange sur vos plantes et le tour est joué !

Advertisement

7) Savon de Marseille

Le savon de Marseille est un excellent insecticide. Il rend l’environnement moins propice à la reproduction des insectes qui pourraient nuire aux plantes. S’il est solide, dissoudre environ 20 grammes de copeaux de savon dans 1 litre d’eau, ou environ 20 centilitres s’il est liquide, toujours dans 1 litre d’eau. Pulvérisez le mélange sur les feuilles des plantes, en veillant à ce qu’il soit uniformément réparti. Attention : pour les plantes telles que les azalées, les gardénias et les bégonias, le savon de Marseille est phytotoxique. En général, avant de le pulvériser sur une plante, il est préférable d’essayer de traiter d’abord une seule feuille et de tester sa réaction.

Advertisement

8) Huile de graine

En général, une huile d’origine végétale empêche l’installation d’insectes et de champignons nuisibles aux plantes. Vous pouvez l’utiliser en l’appliquant directement sur les feuilles avec un pinceau. Vous pouvez également mélanger de l’huile de neem avec de l’eau et la vaporiser directement sur la plante affectée.

Advertisement

9) Bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude pourrait-il manquer ? Bien sûr que non. En jardinage, il est très utile comme fongicide pour les plantes et est très facile à préparer. Vous devez dissoudre deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans 1 litre d’eau. Remuez le mélange jusqu’à ce que tout le bicarbonate soit dissous. Ensuite, versez-le dans un récipient de pulvérisation et vaporisez-le sur vos plantes, pas sur le sol !

Advertisement

À vous de jouer…

Cet article vous a été utile? N’hésitez pas à le partager avec vos amis sur Facebook

Sur le même sujet :

Fabriquer 5 Engrais naturels Faits-Maison

Comment Comprendre le Problème d’Une plante en Regardant Ses feuilles