Si, pour des raisons de place et de commodité, vous décidez de créer un petit jardin sur votre balcon, vous devrez faire attention à bien choisir les pots les plus indiqués pour vos exigences.

Mais essayons de comprendre ensemble quelle est la meilleure solution pour chaque exigence, en analysant les dimensions, la forme et le matériau des pots présents sur le marché.

Ne sous-estimez pas le choix, parce qu’il pourrait nuire à la réussite de vos cultures.

Dimension et forme du pot

Deux des critères des plus importants dans le choix du pot pour notre jardin sur le balcon sont la dimension et la forme. Il en existe de nombreux types différents, sur la base des exigences spécifiques de la plante.

Le pot ne doit jamais être trop petit, ni trop gros non plus. Cela dépend beaucoup de la plante, si elle a un grand développement racinaire, vous aurez besoin d’un grand pot, pour ne pas la faire souffrir. Mais si vous plantez quelque chose de petit, comme les plantes naines, un pot basique suffira.

Le discours sur la forme, en revanche, est purement une question esthétique. Les pots carrés garantissent plus d’ordre, vu qu’ils peuvent être mis l’un à côté de l’autre sans perdre de place. Les ronds sont facilement adaptables et rendent la création de compositions particulières et uniques beaucoup plus simple. Il en existe aussi d’autres formes, comme les pots de à angle, à vous de choisir selon ce que vous plantez et aux exigences en terme de place.

Le matériau du pot

Une autre caractéristique fondamentale des pots pour le jardin est le matériel dont ils sont composés. Il serait facile de penser que cela ne change pas vraiment d’un pot à l’autre, mais ce n’est pas vrai du tout et chaque matériau a d’importants pour ou contre.

Les pots en plastique sont les plus communs en absolu, ils coûtent peu et sont faciles à transporter grâce à leur poids contenu. Ils sont aussi assez résistants, mais le plastique ne garantit pas toujours le bon recyclage d’air pour la plante. De plus, ils pourraient causer d’importantes stagnations d’eau et leur longue exposition au soleil pourrait trop les faire chauffer et abîmer les racines de la plante. Par contre, si vous avez des plantes carnivores vous n’aurez pas d’autres choix que des pots en plastique.

Ceux en terre cuite, en revanche, sont beaucoup plus résistants aux intempéries et à la chaleur excessive. Le sol est plus libre de respirer, mais l’eau risque de s’évaporer plus rapidement. Toutefois, ils sont aussi beaucoup plus coûteux et lourds que ceux en plastique et ont une très mauvaise résistance aux chocs.

Drainage et soucoupes

Les dernières considérations à faire pour choisir le meilleur pot concerne les modalités de drainage de l’eau et la soucoupe. Le drainage est fait à travers les trous sur le fond du pot, plus de trous signifie plus de drainage, donc estimons-le par rapport aux exigences de la plante. Souvenons-nous aussi que les trous peuvent être ajoutés grâce à une perceuse !

La soucoupe, en revanche, est généralement considérée comme « secondaire », mais ce n’est pas vrai du tout ! Mais cela nous aide à recueillir l’eau en plus, qui sera absorbé peu à peu par la plante, sans inonder le balcon. Cela doit s’adapter au pot que vous aurez choisi. De plus, souvent les soucoupes sont équipées de roues, utiles pour déplacer facilement les pots les plus lourds.

Cet article vous a été utile? N’hésitez pas à le partager avec vos amis sur Facebook

Sur le même sujet :

Comment tailler les plantes : 8 conseils pour obtenir une croissance luxuriante

Comment Transformer Votre Balcon en un Beau Potager