Si l’on y réfléchit, la salle de bains est peut-être la pièce de la maison où nous produisons le plus de déchets, dont la plupart sont constitués de plastique non recyclable : couches, serviettes hygiéniques, bouteilles de savon et de détergent, récipients de maquillage et de parfum et, surtout, des montagnes de papier toilette.

Des solutions pour rendre nos activités dans la salle de bain plus durables et à faible production de déchets existent, et nous vous en parlons souvent dans nos articles.

Pour les menstruations, nous pouvons utiliser des serviettes lavables ou des coupes en silicone ; nous pouvons choisir des savons solides et des détergents en tablettes qui se dissolvent dans l’eau pour la douche ou le ménage. Aujourd’hui, cependant, nous voulons vous parler d’une tendance pas si récente dans le monde de la durabilité dans la salle de bains : le papier toilette lavable et réutilisable.

Comment fonctionne le papier toilette lavable

Il s’agit essentiellement de petites serviettes allongées en tissu éponge, à utiliser après avoir été aux toilettes pour remplacer le papier toilette normal. Le concept de base est similaire à celui des couches ou des serviettes lavables disponibles dans le commerce. Vous les utilisez, vous les rassemblez dans un récipient, vous les lavez en machine et elles sont prêtes à être réutilisées.

Advertisement

Le web regorge de producteurs de papier toilette lavable. Il s’agit le plus souvent de tailleurs ou d’artisans qui vendent le produit sur des portails dédiés aux produits artisanaux, mais il existe aussi quelques marques qui se sont spécialisées dans la production de papier toilette réutilisable.

Ce papier se veut une alternative au papier cellulose traditionnel, qui implique la destruction d’arbres pour être produit, l’ajout de produits chimiques pour être blanchi, et les coûts environnementaux du transport et de l’emballage. Mais il y a aussi ceux qui trouvent cela dégoûtant ou ceux qui le qualifient d' »insensé », pointant du doigt le lavage et le gaspillage d’eau.

Papier toilette lavable à faire soi-même

Sur les groupes Facebook et autres sites de réseaux sociaux tels que Tik Tok, de nombreux utilisateurs racontent comment ils ont fabriqué eux-mêmes du papier toilette lavable à partir de vieilles serviettes ou de draps en coton. Il suffit de les découper et de faire des carrés pour les utiliser. Vous pouvez les terminer avec la surjeteuse, en laminant éventuellement un tissu en coton pour les rendre plus jolis. Ils sont conservés dans une boîte près des toilettes et stockés dans un bac en attendant d’être lavés en machine.

Le papier toilette lavable est-il sûr ?

On peut en effet se demander si ce système de nettoyage des parties intimes est sûr et empêche la propagation des germes et des maladies, surtout si vous êtes dans une maison avec d’autres personnes, avec lesquelles vous partagez la salle de bains et, par conséquent, également le papier toilette. Le risque ne réside pas tant dans le papier propre, disponible à côté des toilettes, que dans la manipulation et le lavage du papier souillé.

En effet, la coprésence de tissus usagés provenant de différentes personnes dans un même sac étanche (ou un même panier) favorise la contamination et la prolifération de bactéries, voire dangereuses pour la santé de tous les habitants de la maison. Il y a trois moments auxquels il faut prêter une attention particulière

Stockage du papier sale. Il n’est pas nécessaire de les répartir en fonction des utilisateurs. Il serait plutôt conseillé de prévoir un temps de trempage pour les différentes couches qui composent notre rouleau de papier lavable, afin que le processus d’assainissement commence. Dans ce cas, nous recommandons de l’eau chaude et un savon doux. En revanche, nous ne recommandons pas l’utilisation du vinaigre, bien que de nombreux fabricants de rouleaux de papier toilette lavables le mentionnent pour ses propriétés désinfectantes. Les molécules d’acide acétique contenues dans le vinaigre ne se dissocient pas au contact de l’eau et conservent leurs propriétés corrosives, irritantes et inflammatoires.
Mettre dans la machine à laver. Lorsque nous allons commencer à laver dans la machine à laver, faisons très attention à la façon dont nous transférons notre papier lavable dans le tambour. Nous nous équipons de gants, afin de ne pas entrer en contact direct avec la saleté des tissus, nous essorons les différents tissus de l’eau de trempage et nous transférons le tout dans la machine à laver sans ajouter de détergent supplémentaire, ce que nous avons mis dans le tambour suffira. Enfin, n’oublions pas de nous laver les mains : l’urine et les matières fécales contiennent beaucoup de bactéries qui, si elles restent sur nos doigts, peuvent contaminer tout ce que nous touchons.
Le lavage. L’étape du lavage est particulièrement importante pour notre santé, car elle sert à tuer les bactéries présentes sur les gants de toilette, en particulier la bactérie Escherichia coli. Il s’agit d’une bactérie présente dans notre tube digestif (parfois même dans notre urine) dont la présence peut provoquer de graves troubles gastriques. Pour être détruite, la bactérie E. coli doit être lavée à haute température (peu écologique et particulièrement énergivore).

Advertisement

Les inconvénients

Tout d’abord, il est nécessaire de collecter toutes ces tissus qui servent de papier toilette et de les laver soigneusement. Ce n’est pas une mince affaire, surtout s’il y a beaucoup de personnes dans la maison ou si les conditions météorologiques ne permettent pas un séchage adéquat.

En plus de cela, il faut également disposer les différentes couches jusqu’à recomposer ce qui ressemble à un rouleau de papier toilette traditionnel, en enroulant les différentes couches sur un mandrin en carton avant de remettre le rouleau recomposé dans la salle de bain. Certaines serviettes sont dotées de boutons-pression qui permettent de les attacher les unes aux autres et de créer une grande bande de tissu enroulée.

Enfin, le dernier point, mais non le moindre, est la question économique : si d’un côté le coût élevé d’un paquet de papier toilette lavable peut être amorti par le fait que nous n’avons plus à acheter de papier toilette jetable, d’un autre côté les coûts liés au lavage des serviettes (utilisation de détergent, lavage en machine à haute température) représentent toujours une dépense non négligeable dans le budget du ménage.

Conseils de ceux qui l’utilisent

Que pensent ceux qui se sont « convertis » au papier toilette lavable ? Les commentaires sur le sujet abondent sur le web et il existe également des pages dédiées et des groupes sur les réseaux sociaux, où les utilisateurs échangent des conseils sur l’utilisation, les techniques de lavage et les méthodes de stockage.

De nombreuses personnes préfèrent limiter l’utilisation à l’urine uniquement, pour éviter que les résidus solides ne tachent irrémédiablement les lingettes.

D’autres personnes n’hésitent pas à utiliser des lingettes également pour les matières fécales ou pendant les menstruations, mais recommandent de garder deux récipients séparés à côté des toilettes – un pour recueillir les lingettes souillées par l’urine, un autre pour les lingettes souillées par les matières fécales.

Enfin, nombreux sont ceux qui suggèrent l’utilisation combinée du bidet comme méthode pour assainir davantage les parties intimes avant de les sécher avec les lingettes – qui rempliraient alors une fonction peu différente de celle des simples serviettes, ce qui permettrait d’obtenir un minimum de salissures.

Et qu’en pensez-vous ?

Cet article vous a plu? Alors n’hésitez pas à le partager avec vos amis sur Facebook

Sur le même sujet :

► 10 Utilisations Des Rouleaux de Papier Toilette Vide

Rafraîchissez votre salle de bains grâce à cette astuce