règles en été

Non, les menstruations ne partent jamais en vacances. Et en été, elles peuvent être particulièrement désagréables. Les règles ne devraient jamais être douloureuses, mais en été, lorsque les températures sont très élevées, elles peuvent être déplaisantes. Voici donc ce qu’il faut faire pour survivre tranquillement aux menstruations en été.

Comment les règles changent en été

Pendant la saison chaude, les changements de température et les différents rythmes quotidiens peuvent affecter les menstruations. La chaleur provoque une dilatation excessive des capillaires, de sorte que le flux peut être plus abondant que d’habitude. Ne vous inquiétez pas même si vous remarquez un retard de quelques jours. L’augmentation de la température, les voyages, la fatigue, le stress peuvent prolonger la durée du cycle, qui peut atteindre 30-35 jours en été.

Les règles en été peuvent être accompagnées de quelques douleurs. Cela se produit parce que le flux abondant et la transpiration éliminent une grande quantité d’eau et de sels minéraux. Pour y remédier, il faut boire beaucoup et suivre un régime particulièrement riche en vitamines et en protéines. Pour les crampes, qui sont également très fréquentes, essayez de consommer la quantité quotidienne recommandée de potassium. On en trouve en forte concentration dans les bananes, les abricots, les épinards et de nombreux autres légumes.

Advertisement

Menstruations en été : les problèmes les plus courants

Les menstruations en été peuvent s’accompagner d’une sensation désagréable de jambes lourdes et d’un épuisement profond. Cet inconvénient peut à nouveau être soulagé en faisant des choix sains à table, mais aussi avec des douches fraîches pour réactiver la circulation.

Un autre problème extrêmement fréquent est celui de l’irritation due aux serviettes hygiéniques. Elles contiennent des matières plastiques et ne sont pas très respirantes ; par conséquence, le risque de rougeurs dues aux frottements, de cystites et de candida augmente. L’été est peut-être le bon moment pour essayer les serviettes en coton biodégradables ou la coupe. En plus d’être hypoallergénique et très performante, la coupe peut également être utilisée à la plage.

À vous de jouer…

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis sur Facebook !

Sur le même sujet :

Les culottes menstruelles : l’alternative écologique aux tampons

Comment survivre à la douleur pendant les règles ?